Les turbocompresseurs sont l’un des composants les plus importants des moteurs modernes. Ils augmentent le rendement, la puissance et l’accélération du moteur. Les turbocompresseurs réduisent également la consommation de carburant et les émissions de CO2 en augmentant la plage de fonctionnement du moteur sans augmenter son couple final sur l’arbre. Cependant, pour fonctionner correctement et répondre aux normes de performance (c’est-à-dire gravir une côte ou accélérer rapidement), les turbocompresseurs doivent être maintenus propres et bien entretenus en permanence. Cet article explique comment nettoyer correctement votre turbo et ce que vous devez éviter de faire lorsque vous nettoyez ce composant.

Qu’est-ce qu’un turbocompresseur ?

Un turbocompresseur est un dispositif qui utilise une turbine rotative pour augmenter la pression du carburant entrant dans un moteur. Il se compose d’un compresseur (souvent appelé compresseur « climax » ou « à vis » en raison de sa forme) qui aspire l’air à basse pression, d’une turbine qui extrait l’énergie de cet air pressurisé et d’un ensemble de roulements rotatifs qui permettent au compresseur et à la turbine de tourner librement. Les gens confondent souvent les turbocompresseurs et les surcompresseurs, qui utilisent un moyen différent pour augmenter la puissance d’un moteur. Ils ont cependant des points communs : ils sont tous deux utilisés pour augmenter les performances du moteur en comprimant l’air d’admission (taux de compression d’environ 14:1), ce qui augmente l’indice d’octane du mélange de carburant, fournit plus d’oxygène pour une combustion plus complète et permet de presque doubler la puissance du moteur.

Comment nettoyer votre turbo et ce qu’il faut éviter ?

Lorsque vous nettoyez votre turbo, il est important d’éviter les sprays et les produits chimiques. En effet, ils peuvent facilement pénétrer dans le turbo et l’endommager. Voici quelques conseils que vous pouvez utiliser en toute sécurité :

  • L’eau est un bon produit de nettoyage si vous voulez nettoyer votre turbo. Vous pouvez l’utiliser seule ou la mélanger à d’autres produits de nettoyage.
  • Si vous avez un compresseur ou un compresseur d’air, vous pouvez l’utiliser pour nettoyer votre turbo. C’est un moyen sûr de nettoyer votre turbo.
  • Le vinaigre est également un bon agent de nettoyage. Vous pouvez le mélanger à de l’eau pour nettoyer votre turbo.
  • Vous pouvez également utiliser une brosse à poils doux pour nettoyer votre turbo.

Utilisez de l’air comprimé

Un autre moyen sûr de nettoyer votre turbo est d’utiliser un compresseur. Utilisez d’abord une brosse pour enlever la saleté ou la poussière. Utilisez ensuite un compresseur pour souffler les saletés restantes. Vous pourrez ainsi éliminer la saleté et la crasse qui pourraient être coincées à l’intérieur de votre turbo. Lorsque vous nettoyez votre turbo à l’air comprimé, veillez à utiliser une faible pression. Cela vous permettra de ne pas endommager votre turbo.

Changez l’huile et le filtre

Le nettoyage de votre turbo consiste à prévenir les dommages. La meilleure façon d’y parvenir est de changer régulièrement l’huile et le filtre de votre turbo. Un turbocompresseur est composé d’huile qui agit comme un lubrifiant entre les pièces mobiles. C’est pourquoi le turbocompresseur possède un système d’huile. Et comme pour toute autre pièce de voiture, l’huile doit être changée de temps en temps. La plupart des constructeurs automobiles recommandent de changer l’huile de votre turbo au moins une fois par an. Après avoir changé l’huile de votre turbo, vous devez remplacer le filtre. Le filtre à huile est conçu pour retenir les petites particules qui pourraient endommager votre turbo. Vous devez remplacer le filtre plus souvent si vous conduisez votre voiture dans des conditions extrêmes. L’utilisation de votre voiture dans des conditions poussiéreuses ou boueuses entraînera une augmentation des particules dans l’huile.

Le signes d’un turbo fatigué

  • Vérifier s’il y a de la fumée dans le pot d’échappement

Cela peut être le premier signe d’un turbo en panne. La fumée d’échappement peut provenir de plusieurs sources différentes, il est donc important de les distinguer. Si la fumée est blanche (par exemple, du carburant non brûlé), elle est probablement causée par un filtre à carburant bouché, un mauvais calage du moteur ou un injecteur défectueux. Si la fumée est brune (due à du carburant non brûlé), elle est probablement due à un filtre à air sale ou à un injecteur qui fuit. Si la fumée est bleue (due à la combustion de l’huile), elle est probablement due à un segment de piston endommagé, à un piston usé ou à un mauvais calage de l’arbre à cames, ce qui peut être corrigé par une nouvelle reconstruction du moteur.

  • Perte de puissance

Si le turbocompresseur tombe en panne, le moteur ne sera pas en mesure d’atteindre la pression de suralimentation souhaitée. Par conséquent, il produira moins de puissance. Vous pouvez le vérifier vous-même à l’aide d’un manomètre de suralimentation portatif. Si votre turbocompresseur est en panne, vous devriez constater une pression de suralimentation inférieure à celle recommandée par le fabricant (généralement autour de 10-15 psi). S’il ne se passe absolument rien lorsque vous appuyez sur l’accélérateur, il est probable que le turbocompresseur soit complètement cassé. Cependant, cela peut également être dû à un turbocompresseur obstrué.

  • Vérifiez le voyant du moteur

Vous pouvez vérifier le voyant du moteur pour voir s’il y a une indication que quelque chose ne va pas avec le turbo. Si c’est le cas, vous pourrez peut-être déterminer la nature du problème à partir du code. S’il y a un code lié au turbocompresseur, il est probable que votre turbo soit défaillant.

  • Vérifier la suralimentation

Si le turbo est cassé, vous devrez probablement remplacer le turbocompresseur. Mais avant de le faire, vous pouvez vérifier le trop-plein. S’il y a une accumulation de dépôts de carbone à l’intérieur du turbocompresseur, cela réduira la durée de vie du turbo. S’il y a une légère accumulation de dépôts de carbone à l’intérieur du turbocompresseur, vous pouvez la nettoyer pour prolonger la durée de vie du turbo.

  • Fumée d’échappement gris foncé ou noire

Si la fumée d’échappement est gris foncé ou noire, cela signifie que le moteur est faiblement lubrifié. C’est probablement le résultat d’un manque d’huile. Si le turbo tombe en panne, il provoque un manque d’huile. Par conséquent, vous verrez une fumée d’échappement noire. La fumée d’échappement noire est le signe d’un problème grave qui doit être résolu immédiatement, sinon le moteur risque de tomber en panne.

  • Fumée d’échappement bleue ou noire

La fumée d’échappement bleue ou noire indique qu’un excès de carburant est brûlé. Le turbo ne parvient pas à pressuriser le moteur et le carburant ne peut pas être brûlé correctement. En conséquence, l’échappement devient bleu ou noir. Si le turbo est défaillant, vous verrez une fumée d’échappement bleue ou noire.

  • Vibrations du turbocompresseur

Si le turbo est cassé, vous pouvez également remarquer des vibrations. Si le turbo est cassé, il fera vibrer le moteur. Des vibrations excessives peuvent également être causées par l’usure des roulements du moteur. S’il y a des vibrations et que rien d’autre ne semble anormal, c’est probablement que les coussinets du moteur sont usés.

Conclusion

Un turbocompresseur est l’un des composants les plus importants des moteurs modernes. Il augmente l’efficacité, la puissance et l’accélération du moteur. Pour fonctionner correctement et répondre aux normes de performance, le turbocompresseur doit être maintenu propre et bien entretenu en permanence. Cet article explique comment nettoyer correctement votre turbo et ce que vous devez éviter de faire lorsque vous nettoyez ce composant.