turbo siffle

Lorsque vous accélérez depuis l’arrêt, le moteur de votre voiture produit plus de puissance. La puissance est également connue sous le nom de couple, qui mesure la force qui pousse la voiture en avant. Tout semble normal jusqu’à ce que vous entendiez un sifflement provenant de sous votre capot. Qu’est-ce qui fait siffler le turbo ? Le sifflement que vous entendez lorsque vous accélérez est un signe que quelque chose ne va pas avec votre moteur. Une fuite dans le système d’échappement peut provoquer le sifflement du turbocompresseur. La plupart du temps, ce bruit indique qu’un ou plusieurs composants de l’échappement sont endommagés et doivent être remplacés immédiatement. Qu’est-ce qui provoque le sifflement du turbocompresseur et que pouvez-vous faire ? Nous allons le découvrir !

Fuites du système d’échappement

Une fuite dans le système d’échappement est l’une des causes les plus courantes du sifflement du turbo. Si le collecteur d’échappement ou l’un des tuyaux d’échappement se fissure, les fumées qui s’échappent se frayent un chemin jusqu’au compresseur du turbocompresseur et le font siffler. Les fuites d’échappement sont généralement faciles à remarquer. Une forte odeur de gaz d’échappement se dégage de sous le capot. Les fuites d’échappement sont plus fréquentes dans les voitures à turbocompresseur. Cela est dû au fait que les turbocompresseurs fonctionnent à des températures très élevées. Le système d’échappement des voitures turbocompressées est plus complexe que celui des voitures à aspiration naturelle. Il doit résister à des températures, des pressions et des débits plus élevés. Avec toute cette pression supplémentaire, les voitures à turbocompresseur sont plus susceptibles de développer une fuite d’échappement.

Mauvaise qualité du carburant

La mauvaise qualité du carburant peut également provoquer le sifflement d’un turbo. Les additifs du carburant et les contaminants tels que l’huile, l’eau, la saleté ou la rouille peuvent endommager le moteur en bloquant l’admission, les soupapes et le système d’échappement. Les blocages du système d’échappement sont particulièrement dangereux. Ils peuvent conduire à une accumulation de pression qui peut provoquer la rupture de l’ensemble du système. Lorsqu’un turbocompresseur tombe en panne, il provoque souvent un retour de flamme et une fuite d’échappement. Si vous entendez le sifflement du turbo et que le moteur s’embourbe, cela peut indiquer qu’un ou plusieurs composants du système d’échappement sont bloqués. Les blocages du système d’échappement sont faciles à détecter. Une substance noire se forme à l’intérieur des parois de l’échappement. Les blocages du système d’échappement peuvent être causés par un certain nombre de facteurs, notamment une mauvaise qualité de carburant, une mauvaise technique de respiration et un filtre à air obstrué.

Technique de respiration incorrecte

Lorsqu’un turbo est sous pression, vous devez inspirer rapidement et profondément. Si vous n’inspirez pas assez vite, le turbo aspirera l’air à un rythme plus lent, de la même manière qu’un moteur à aspiration naturelle. Le turbocompresseur fonctionnera au même niveau de suralimentation, mais il n’aura pas assez d’air pour créer la puissance qu’il est censé produire. En conséquence, le moteur sera très riche – il aura trop de carburant, ce qui le fera surchauffer et produire de la fumée bleue. Le turbocompresseur sifflera parce qu’il n’aura pas assez d’air pour expulser le carburant supplémentaire. Une mauvaise technique de respiration du turbocompresseur peut également provoquer une fuite d’échappement. Lorsque le turbocompresseur a besoin de plus d’air, il ingère une partie de l’air qui entre dans le moteur. Le moteur peut alors devenir riche et le turbocompresseur siffler.

Turbocompresseur défectueux

L’une des causes les plus courantes du sifflement du turbocompresseur est un turbocompresseur défectueux. Cela peut être dû à un manque d’entretien ou à des pièces de mauvaise qualité. Lorsqu’un turbo est défectueux, il n’est pas en mesure de produire le niveau de suralimentation nécessaire pour donner au moteur la puissance dont il a besoin. Le moteur tournera riche, et le turbo sifflera parce qu’il n’aura pas assez d’air pour fonctionner correctement. Lorsqu’un turbo tombe en panne, il doit généralement être remplacé. Le remplacement d’un moteur en raison de la défaillance d’un turbo est une réparation très coûteuse.

Capteur de débit d’air massique (MAF) ou glissement du collecteur d’admission (IMR) défectueux.

Un capteur MAF ou un IMR défectueux peut provoquer le sifflement d’un turbo. Lorsque le moteur est froid, la densité de l’air est plus faible. Par conséquent, le capteur MAF lira une valeur inférieure et le moteur tournera riche. Le turbocompresseur aspirera trop d’air, ce qui fera siffler le turbo. Lorsque le moteur est chaud, le capteur MAF lit une valeur plus basse car la densité de l’air est plus élevée. Comme le capteur ne peut pas lire les températures, il donnera trop de carburant au moteur, ce qui fera siffler le turbo. Le remplacement du capteur MAF ou de l’IMR peut résoudre le problème.

Entretenez votre turbo pour éviter les sifflements

L’entretien des turbocompresseurs est l’un des aspects les plus importants de la possession d’une voiture à turbocompresseur. Les composants d’un turbocompresseur sont soumis à l’usure de l’utilisation, il est donc essentiel de les inspecter régulièrement pour détecter les signes de dégradation. Un symptôme courant d’usure excessive est un tic-tac audible provenant du compartiment moteur, qui indique que les roulements de roue du compresseur commencent à céder. En cas de doute sur l’état de votre turbo, envisagez de le remplacer avant qu’il ne fonctionne mal et ne cause des dommages au moteur ou à d’autres parties de la voiture. Il est important d’inspecter périodiquement votre turbocompresseur pour détecter les signes de dégradation. Une roue de compresseur endommagée ou usée peut provoquer une accumulation de chaleur excessive et potentiellement endommager le moteur. Selon l’année, le modèle et le kilométrage de votre voiture, vous devrez peut-être effectuer une vidange d’huile tous les 2 000 km ou tous les quatre mois. Cette opération peut être effectuée dans n’importe quel magasin de pièces automobiles. Si vous avez une voiture performante ou si vous participez à des courses, vous devrez peut-être effectuer cette opération plus souvent ou remplacer l’huile plus tôt que ce que recommandent ces directives. Plusieurs facteurs contribuent à la fréquence et à l’intervalle de remplacement de l’huile dans votre véhicule ; il s’agit notamment des facteurs suivants : Quelle est la puissance de votre véhicule ? Plus la puissance est élevée, plus vous devez changer l’huile et le filtre fréquemment. Alors que les moteurs plus puissants nécessitent des changements d’huile et de filtres plus fréquents, les voitures moins puissantes.

Résumé

Le sifflement du turbo est un signe que quelque chose ne va pas avec votre moteur. Le problème peut être l’une des nombreuses causes de ce problème. Pour que votre turbo soit heureux et qu’il ne siffle pas, veillez à le garder propre, soyez prudent lorsque vous accélérez et vérifiez régulièrement la qualité de votre carburant !